Du Rêve au Cauchemar …

13/10/99 – 22h45
Lettre à moi-même

Tout se passe comme si tu n’avais pas l’importance que tu souhaites pour elle. Alors fais comme si elle n’existait pas, puisque fatigue ou pas, le résultat est que tu te sens négligé.

Note bien la dichotomie entre son corps et son esprit, l’un qu’elle donne sans réserve, l’autre qu’elle n’ouvre jamais.

Si tu n’as pas de nouvelles, ce ne peut être que parce qu’elle n’a rien à dire, son rêve à elle est fini : ne fais pas du tien un cauchemar.

Publié dans : ||le 3 juin, 2006 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

confidences à l'inconnu |
salem |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delireeeeeeeeee
| Ma vie, mon oeuvre
| TEM LAADO