A MES FILS

Quand tout s’écroule
Quand le ciel tombe sur nos têtes
Il faut chanter dans la tempête
Il n’y a pas d’espoir pour les faibles

Debout garçon
Quelque part une femme t’aime
Et tu dois la rejoindre
Quelque part une femme t’attend
C’est toi qu’elle a choisi
En avant garçon
Bandes tes forces
Marches
Ne t’occupes pas du vent
Après la tourmente
Le soleil luit
Et c’est pour toi
Marches garçon
L’amour est au bout du chemin
Il te faut avancer
Ne poses pas de question
Tu as mille compagnons
Sur la route du Graal
Dépenses ta violence
Sans compter
Au bout du chemin est le repos
Vas garçon
Tu ne connais pas son visage
Tu ne connaîtras pas sa joie
Elle est pour toi garçon
Vas devant
Ne te retournes pas.

Publié dans : ||le 28 mai, 2006 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

confidences à l'inconnu |
salem |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delireeeeeeeeee
| Ma vie, mon oeuvre
| TEM LAADO