ENCRIER D’AVENTURE.

Encrier d’aventure
Plume sauvage
Pour un poème obsessionnel
Papier domestique
En pile de haute fûtaie
Ma table est ivre
Et somnambule
Près du divan
Pensée sans destinataire
Le timbre est inutile
Comme une voix
Derrière des murailles.

Publié dans : pages |le 15 juin, 2006 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

confidences à l'inconnu |
salem |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | delireeeeeeeeee
| Ma vie, mon oeuvre
| TEM LAADO